Presse écrite : Autres medias + autres articles “Le Temps” : 2016 – 2014

 

28.12.2016 – Hausse des expériences

Les hautes écoles suisses utilise davantage d’animaux, car leurs travaux de recherche se multiplient.

Hausse des expériences – La Liberté

________________________________________________________________________________________________

 

03.01.2015 – Des idées porteuses d’espoir

“Le Temps” a demandé à divers personnalités suisses romandes, dont les chercheurs Denis Duboule et Frédéric Kaplan, l’idée qu’ils jugeaient dépassée ainsi que celle qu’ils estimaient porteuse d’espoir.

Dix idées à semer pour l’année – Le Temps – Christian Lecomte: pdf  (424 Kb)

______________________________________________________________________________________________
 

09.12.2014 – Un air de famille

Denis Duboule a mené des recherches aux HUG et à l’EPFL prouvant que les doigts et les organes génitaux externes étaient construits par les mêmes gènes architectes, responsables de la formation des différentes structures de l’organisme.

Pénis et doigts, mêmes gènes – Claudine Dubois – La Liberté : pdf (709 Ko)

Un même gène pour former plusieurs organes – Nik Papageorgiou – Flash No 10 – 10.12.2014 – page 5

___________________________________________________________________________________________

21.11.2014 – Gènes multi-tâches

Les mêmes gènes seraient à l’origine de la formation de plusieurs parties du corps. C’est ce que l’équipe de Denis Duboule, professeur de génétique à l’Université de Genève et à l’EPFL, a découvert. “La Tribune de Genève” s’en fait l’écho.

Les mêmes gènes initient les doigt et le sexe – TdG – Bertrand Beauté  : pdf (735.42 Ko)

__________________________________________________________________________________________

20.06.2014 – Sciences: faut-il réduire le nombre de cobayes ?

Les chercheurs continuent les tests sur des bêtes alors que des méthodes alternatives existent. La science peut-elle carrément se passer des animaux de laboratoire? Le Pr Denis Duboule et le Dr Daniel Favre ont échangé leurs vues sur la question au Café des Savoises.

Tribune de Genève – Irène Languin : pdf (1.4 Mo)

___________________________________________________________________________________________

20.06.2014 – Plus que deux doigts

Des chercheurs suisses, dont certains de l’EPFL, ont identifié une séquence de gènes jouant un rôle central dans le fait que les ongulés, tels que les bovins ou les cochons, ont vu leur nombre de doigts se réduire et se transformer en ongles au cours de l’évolution. “Le Temps” développe ce sujet.

Le Temps : pdf (205 Ko)

_________________________________________________________________________________________

31.05.2014 & 16.06.2014 – Expérimentation animale: les alternatives se font attendre

La loi prévoit la mise en place de méthodes de substitution aux expériences sur les animaux, mais depuis 30 ans, peu de moyens ont été alloués pour favoriser leur développement.

31.05.2014 – Le Temps – Stéphany Gardier : pdf (82 Ko)

16.06.2014 – Tribune de Genève – Irène Languin : pdf (532 Ko)

____________________________________________________________________________________________

20.05.2014 – Slow science, la recherche au ralenti

S’inspirant du mouvement «slow food», des scientifiques réclament davantage de temps pour effectuer des travaux de qualité.

Le Temps – Pascaline Minet : pdf (55.29Ko)

__________________________________________________________________________________________

 

29.04.2014 – Denis Duboule reçoit la médaille Alexandre Kowalevsky
 
Denis Duboule reçoit cette distinction, décernée par la Société des Naturalistes de Saint Petersbourg, pour ses travaux remarquables dans le domaine récent de la Génétique Evolutive du Développement (‘Evo-Devo’).
La recherche pionnière effectuée par Alexandre Kowalevsky (1840-1901) a permis de confirmer la continuité évolutive entre les invertébrés et les vertébrés.
 

__________________________________________________________________________________________

 

16.04.2014 – Les enjeux du cahier de laboratoire (électronique ?)

En quelques dizaines d’années, le quotidien du chercheur s’est profondément modifié. Grâce à l’avènement du tout technologique, l’ordinateur s’est infiltré dans toutes les strates de son travail. Toutes ? Oui, car même le bon vieux cahier de laboratoire pourrait bientôt se faire remplacer par une tablette numérique.

EPFL – Flash No3  – Julien Robyr : http://epfl-flash/docs/flash_03-2014 – page 36

__________________________________________________________________________________________

21.01.2014 – Les poissons auraient pu avoir des doigts

L’architecture de programmation ADN nécessaire pour créer les doigts était déjà présente dans le génome des poissons, avant l’émergence des amphibiens. Le “Los Angeles Times” publie un article sur les travaux à ce sujet de Denis Duboule, professeur à l’EPFL et à l’Université de Genève. Ces recherches ont fait l’objet d’une publication dans le journal en ligne PLOS biology cette semaine.

Los Angeles Times : Fins to fingers: Ancient fish had the genes
Ansa : Nei pesci il sofware genetico per le zampe – Biotech – Scienza&Tecnica – ANSA.it

__________________________________________________________________________________________

20.01.2014 – La matière noire biologique mise en lumière

Des biologistes découvrent, chez différentes espèces allant de l’homme à la grenouille, le fonctionnement d’un type de gènes encore méconnu. Conservés au fil de l’évolution, certains joueraient un rôle important dans le développement embryonnaire. L’étude a été menée à l’Université de Lausanne (UNIL), en collaboration avec l’EPFL et l’Institut suisse de bioinformatique (ISB-SIB). Elle paraît aujourd’hui dans Nature.

UNIL – Mediacom – http://actu.epfl.ch

_________________________________________________________________________________________

15.01.2014 – La concurrence pour les fonds européens sera rude

Le conseiller fédéral Johann Schneider-Ammann a rencontré la commissaire européenne chargée du dossier de la recherche scientifique. Objectif: poser les bases de la participation de la Suisse à “Horizon 2020”, le tout nouveau programme de recherche lancé par Bruxelles, pour lequel plus de 80 milliards d’euros seront investis. La Suisse veut investir 4 mia. de francs. Le montant bénéficiera à 40% aux EPFL, à 30% aux universités, le reste aux PME.

L’an 1 de la science en Europe – Le Temps – Nicolas Dufour : pdf (58.26Ko)

________________________________________________________________________________________