2010

30.11.2010 –  Le Prix Inserm à Denis Duboule

Prestigieuse reconnaissance

Généticien de renom, professeur à l’EPFL et à l’Université de Genève, Denis Duboule vient de recevoir le Prix international 2010 de l’Institut français de la santé et de la recherche médicale (Inserm).

Pour en savoir plus :
24 Heures du 30.11.2010 :  L’un des pères des gènes architectes


 

23.08.2010 – Un hybride, c’est quoi

Pour obtenir des races telles que le chat du Bengale ou le Savannah, des éleveurs ont croisé des chats et des félins sauvages. Des mariages contre nature donnant naissance à des hybrides. «Toutefois, il ne s’agit pas de manipulations génétiques, dans la mesure où l’hybridation, même si elle est peut-être provoquée par l’homme, se produit aussi naturellement», explique lePr Denis Duboule, du département science et zoologie à l’Université de Genève.

Lors de tels croisements, les petits héritent tant des caractéristiques du père que de la mère. Par conséquent, pour obtenir le look (sauvage) et le caractère (docile) voulus, des croisements sont nécessaires sur plusieurs générations. On en compte au minimum quatre après le mariage entre un chat et un chat léopard du Bengale. Les hybrides des générations 2 et suivantes étant mariés avec un chat domestique. A noter toutefois, comme le précise le Pr Duboule, que les hybrides ont fréquemment des tares car «les caractères ne sont pas tous redistribués pour des raisons notamment de chromosomes».

Le Matin, http://archives.lematin.ch


 

17.04.2010 – Les chercheurs ne veulent pas se faire happer par Doris Leuthard

Seize éminents professeurs d’universités et des écoles polytechniques fédérales, dont quatre Prix Nobel, ont envoyé vendredi une lettre au Conseil fédéral pour réclamer la création d’un Département de la formation et de la recherche. Ils craignent surtout d’être fondus dans le dicastère de l’Economie et de voir disparaître la recherche fondamentale dans la course au profit immédiat. Leur coup de griffe.

Le Matin Dimanche, pdf


 

17.03.2010 –    Universités – Veut-on tuer la vitalité actuelle?

 

Pour doper la recherche fondamentale, le professeur Denis Duboule de l’Université de Genève, propose de faire passer les universités sous contrôle fédéral. Cheffe du Département vaudois de la formation et de la culture, Anne-Catherine Lyon démonte l’idée et doute de la capacité de la Confédération à assurer un meilleur financement.
 
Par Anne-Catherine Lyon, http://www.hebdo.ch

 

12.03.2010 – Health Valley

Denis Duboule: «Les Universités devraient passer sous contrôle fédéral»

L’Hebdo : par Elisabeth Gordon, pdf 


 

08.03.2010 – Le débat sur les enfants cobayes dans le vif du sujet.

Les Suisses ont plébiscité hier l’article constitutionnel sur la recherche sur l’être humain. Le parlement va se saisir maintenant de la loi d’application. Les expériences sur les personnes incapables de discernement, dont les enfants, risquent fort de déchaîner les passions.

 24 Heures : par Serge Gumy, pdf


 

05.03.2010 – Des gènes voyageurs

Capables de voyager et de se poser n’importe où sur un génome, des gènes “sauteurs” seraient à l’origine de la grande diversité d’espèces dans une même famille d’animaux. C’est ce qu’a découvert l’équipe de Denis Duboule, généticien, professeur à l’EPFL et à l’Université de Genève, qui a notamment travaillé sur des espèces de reptiles. Ces gènes “sont considérés comme de véritables moteurs de l’évolution”, commente le scientifique. A lire dans la “Tribune de Genève” et “Le Temps”.